..."Comment admettre l'impossible, comprendre l'inimaginable, découvrir qu'on a partagé, des années durant, la vie et l'intimité d'une personne dont on ignorait l'essentiel ? Pour savoir, il faut entrer dans la haine, le sang et le combat désespéré du peuple palestinien..." (Note éditeur)


Difficile en lisant cette quatrième de couverture, de rester indifférent à cette histoire a priori hors du commun : celle d'un médecin qui va découvrir que sa femme s'est faite exploser dans un attentat suicide, et qui par corollaire en détruisant des dizaines de vies, a également détruit la sienne. Face à cet acte incompréhensible, il va perdre tous ses repères, tout ce en quoi il croyait depuis des années, tout son univers s'effondre et avec lui un peu de sa raison. Couple de notables, ils aimaient voyager autour du monde, recevoir à dîner ou aller à des soirées mondaines organisées par des personnalités, jusqu'à cette terrible nuit. Passant alors de chirurgien renommé à paria, Amine Jaafari va d'abord refuser de croire que sa femme est impliquée dans l'attentat. Puis il va se décider à accepter cette réalité qu'il ne comprend pas et va tout faire pour trouver une explication logique à cet acte fou. C'est cette quête de la vérité, la sienne et celle des autres protagonistes, que tente de nous dépeindre Yasmina Khadra.


D'un sujet extrêmement lourd, l'auteur s'en est bien sorti car il apparaît bien difficile d'aborder le sujet du terrorisme et du conflit israélo-palestinien sans en faire trop. C'est pourtant un sujet privilégié par Khadra qui avec le ton juste perçoit et décrit le subtil équilibre entre le soi et l'image de soi, entre la réalité et la perception qu'a chacun de cette réalité. Malgré tout, je suis un peu restée sur ma faim car j'imaginais que le parcours du personnage principal dans sa quête de vérité serait encore plus semé d'embûches. J'ai également trouvé le style assez brut, peu recherché et certains personnages inutiles.


Conclusion : Un roman prenant sur un sujet ardu qui, malgré quelques faiblesses, appelle à la réflexion. Ma note : 14/20.


Pour en savoir plus :

Paru chez Pocket / Novembre 2006

246 pages

A noter : Cet ouvrage a reçu de nombreux prix littéraires dont le prix des libraires 2006 et fait l'objet d'une adaptation cinématographique aux Etats-Unis.