Si le résumé de cette quatrième de couverture relève d'une accroche raccoleuse au possible, ce thriller mérite tout de même qu'on creuse un peu. Avec un démarrage au quart de tour, l'histoire nous plonge dans l'univers d'Adam Cassidy, jeune employé d'une grande firme d'électronique et dont la principale préoccupation consiste à en faire le moins possible tout en jouant les sophistes arrogants. Bien mal lui prend de vouloir s'amuser un peu sans en mesurer les conséquences : en organisant une petite fête dispendieuse aux frais de la boîte, notre jeune héros n'a pas encore idée de la tournure des événements à venir. Et c'est toute proportion gardée que j'aurais proposé un autre titre à ce bouquin : traquenard !


La force de ce thriller est de plonger le lecteur avec le protagoniste principal dans un bourbier impossible : à lui de se débrouiller et trouver le moyen de s'en sortir. L'ironie fait la part belle de cette histoire puisque notre dilettante du début va devoir se surpasser physiquement et intellectuellement et c'est bien malgré lui qu'il va découvrir qui il est vraiment.


Conclusion : Un thriller bien construit, haletant, facile à digérer et dont le dénouement d'un cynisme absolu nous prouve qu'un auteur contemporain peut encore innover en la matière. Ma note : 15/20.


Pour en savoir plus :

Paru aux éditions Le livre de poche/ janvier 2007

633 pages

L'avis d'Harlan Coben (auteur notamment de Ne le dis à personne, qui a été adapté au cinéma par Guillaume Canet en 2006) : "Une voix originale, des personnages formidables, un suspense à indice d'octane élevé. Finder se propulse au premier rang des auteurs de thrillers contemporains."