"...Grouillant de personnages campés d’un trait vif - certains d’entre eux célèbres, d’autres obscurs - L’Auteur ! LAuteur ! offre le fascinant panorama d’une vie littéraire et théâtrale qui présage en bien des points l’actuelle confusion des genres entre l’art, le commerce et la publicité. Avec ce mélange d’humour britannique et de mélancolie douce qui est sa marque de fabrique, David Lodge dépeint surtout, à travers la figure captivante et mystérieuse de Henry James pour qui il éprouve une immense empathie, les obsessions, les espoirs, les rêves, les déceptions et les triomphes de ceux que l’on appelle les gens de plume..." (Note éditeur)


L'Auteur ! L'Auteur ! est le résultat de la passion de David Lodge envers Henry James, écrivain américain du XVIII°/XIX°, qui vécut une grande partie de sa vie en Europe, notamment en Angleterre. Croisement entre la biographie et le roman, David Lodge se base sur la vie réelle de cet auteur qu'il admire et dépeint son amitié entretenue avec un autre écrivain George du Maurier, lequel connaîtra de son vivant une gloire immense avec son roman Trilby, tandis qu'Henry James vivotera de ses oeuvres sans jamais connaître le même succès. D'autres personnages célèbres viennent ponctuer ce roman : Guy de Maupassant, George Bernard Shaw, Oscar Wilde, Edith Warton, Robert Louis Stevenson, H.G. Wells...


Lodge revient sur le parcours doux amer d'Henry James pour être enfin reconnu comme un véritable écrivain, lequel s'avère une plume de génie formidablement prolifique de nouvelles, romans et pièces de théâtre. Sa période d'initiation au théâtre est d'ailleurs largement abordée au travers de ses espoirs, de ses désillusions successives mais surtout du sabordage impitoyable de sa pièce Guy Domville par le public de l'époque qui ira jusqu'à pousser des huées et sifflements... Sous le regard pointu de Lodge, nous découvrons l'histoire de cet écrivain méprisé par le grand public de son vivant et adoré ensuite. Cela nous rappelle que les métiers artistiques sont parfois d'une cruauté immense pour ceux qui ont su s'exprimer à une époque qui n'était pas prête à les accueillir et les comprendre.


Conclusion : Un roman qui a l'étoffe de son ambition tant il nous transporte avec ravissement dans cette autre époque au travers de la vie de ce grand écrivain qu'est Henry James. Ma note : 16/20.


Pour en savoir plus :

Paru chez Rivages / janvier 2007

521 pages

Henry James obtient la nationalité britannique en 1915 et reçoit l'ordre du Mérite en 1916. Il décède le 28 février 1916 à l'âge de 72 ans.