Si la nouvelle de Science Fiction est un genre assez singulier, Greg Egan en est incontestablement un des maîtres de sa génération. Imaginatif, original, brillant, cet écrivain australien reste entouré d'une aura mystérieuse de par le peu d'informations qui circulent à son sujet et aussi à cause d'une étrange rumeur selon laquelle il ne serait pas un être humain mais un programme informatique élaboré...


D'une grande érudition, ce touche-à-tout féru de sciences commence son parcours par une formation en Mathématiques qu'il va compléter par de grandes connaissances en Physique, Informatique et Biologie. Un bagage scientifique associé à une conscience morale fondatrice qui vont lui permettre de développer certains thèmes avec virtuosité. Avec Axiomatique, Greg Egan aborde notamment la question de la conscience individuelle et du libre arbitre sur fond de perspective évolutionniste.


Ainsi, le récit intitulé Eugène en est l'exemple type : quand un couple ordinaire se voit offrir la possibilité de concevoir un enfant parfait, un enfant dont tous les gènes peuvent être rendus « hors du commun » par la génétique, comment ne pas y réfléchir ? Quelles seraient les conséquences d'un tel choix ? Dans Soeurs de sang, on rencontre des soeurs jumelles, dont la vie et la personnalité ont toujours été à l'opposé. La maladie va les toucher toutes les deux, mais malgré la prise du même traitement médicamenteux, les résultats vont s'avérer différents. Une histoire touchante qui parle autant d'identité que de culpabilité à être soi.


Conclusion : Un joli recueil de nouvelles, avec quelques pépites qui auraient peut-être mérité d'être développées en roman. Ma note : 16/20.


Pour en savoir plus :

Paru chez LDP SF / Octobre 2009

496 pages