Série culte du mangaka Urasawa, Monster nous plonge dans une intrigue faite de meurtres et de complots dans une atmosphère allemande des années 80 et 90 très troublante. Le jeune Kenzo Tenma, brillant neurochirurgien japonais, travaille au Eisler Memorial Hospital de Düsseldorf en Allemagne où ses compétences sont reconnues de tous. Désireux d’entrer dans les petits papiers du directeur de l’Hôpital, le Dr Heineman dont il est fiancé à sa fille Eva, Tenma multiplie les interventions les plus difficiles. Docile et obéissant, il accepte de travailler sur des recherches et d’en laisser le mérite à Heineman. Il accepte aussi de privilégier certains patients considérés par le directeur comme plus importants, malgré une conscience qui le mine. Jusqu’au jour où sollicité pour pratiquer plusieurs opérations à haut risque, il décide de favoriser l’intervention sur un enfant qui a reçu une balle dans la tête plutôt que d’opérer le maire, et ce malgré les ordres d’Heineman.


monster_johann.jpg


Dès lors, ce dernier lui retire la responsabilité du service de neurochirurgie et sa fille Eva rompt brutalement les fiançailles. Désavoué par la direction, le jeune japonais n’en reste pas moins très apprécié des autres médecins et du personnel soignant qui voient clair dans les manœuvres d’Heineman. L’humanité et les compétences de Tenma font de lui un des médecins les plus populaires de tout le service. Pourtant sa rétrogradation lui ouvre des perspectives d’avenir bien sombres. C’est alors que le directeur Heineman et deux de fidèles meurent empoisonnés. Une grande partie du clan Heineman anéanti, le président du conseil de l’hôpital décide de terminer le grand ménage dans le personnel. Soupçonné par certains d’être impliqué dans les meurtres, Tenma ignore ce qu’il va advenir de lui. Alors qu’il avait pourtant renoncé aux plans de carrière ambitieux pour se consacrer à l’essence même de son art, Tenma est, contre toute attente, promu chef du service de neurochirurgie. Mais quelques années plus tard, une série de meurtres étranges le replace dans le collimateur du commissaire Runge, du BKA, persuadé qu’il en est l’auteur…


Runge.jpg


Sur fond de suspense et d’intrigue hautement sombre, ce thriller nous embarque dès les premières pages pour ne plus nous lâcher. Sur les traces du monstre qui perpétue ses meurtres, Tenma devenu fugitif, mène l’enquête. Convaincu d’être sur la piste du vrai meurtrier, qui ne serait autre que le jeune garçon qu’il aurait sauvé d’une balle dans la tête, il va de découvertes en découvertes notamment en mettant au jour des pratiques expérimentales atroces sur des orphelins effectuées dans des foyers de l’ex Allemagne de l’est. D’une grande richesse, ce manga brille également par sa galerie de personnages d’une rare complexité et la qualité du travail psychologique, pour nous les rendre très réalistes. Une œuvre culte déclinée en 18 tomes, et rééditée en 9 doubles tomes en édition intégrale de luxe par Kana.


Conclusion : Thriller palpitant servi par un graphisme excellent. A réserver toutefois aux adultes et/ou aux lecteurs avertis, notamment à cause de passages assez dérangeants impliquant justement de jeunes enfants. Adapté en anime, il est d’ailleurs interdit aux moins de 12 ans. Ma note : 18/20.


Pour en savoir plus :

Paru chez Kana / Tome 1 - Novembre 2010, Tome 9 - Août 2012

Environ 410 pages par tome

Amazon