La Bouquineuse

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Roman social

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 22 novembre 2012

Home par Toni MORRISON

home.jpg


" La guerre de Corée vient à peine de se terminer, et le jeune soldat Frank Money rentre aux Etats-Unis, traumatisé, en proie à une rage terrible qui s’exprime aussi bien physiquement que par des crises d’angoisse. Il est incapable de maintenir une quelconque relation avec sa fiancée rencontrée à son retour du front et un appel au secours de sa jeune sœur va le lancer sur les routes américaines pour une traversée transatlantique de Seattle à Atlanta, dans sa Géorgie natale. Il doit absolument rejoindre Atlanta et retrouver sa sœur, très gravement malade. Il va tout mettre en œuvre pour la ramener dans la petite ville de Lotus, où ils ont passé leur enfance. Lieu tout autant fantasmé que détesté, Lotus cristallise les démons de Frank, de sa famille. Un rapport de haine et d’amour, de rancœur pour cette ville qu’il a toujours voulu quitter et où il doit revenir." (Note éditeur)

Lire la suite...

vendredi 11 novembre 2011

Les Chutes par Joyce Carol OATES

Les_chutes.gif


"Au matin de sa nuit de noces, Ariah Littrell découvre que son époux s'est jeté dans Les chutes du Niagara. Durant sept jours et sept nuits, elle erre au bord du gouffre, à la recherche de son destin brisé. Celle que l'on surnomme désormais « la Veuve blanche des Chutes » attire pourtant l'attention d'un brillant avocat. Une passion aussi improbable qu'absolue les entraîne, mais la malédiction rôde..." (Note Editeur)

Lire la suite...

lundi 5 septembre 2011

Freedom par Jonathan FRANZEN

Freedom.gif


"Patty Berglund est-elle la femme idéale ? Pour Walter, son mari, la réponse ne fait aucun doute : c'est oui. Épouse aimante, mère parfaite, Patty a tout bon. Mais qu'en pense-t-elle ? En renonçant à Richard, ce «bad boy» dont elle était amoureuse - et qui se trouve être le meilleur ami de Walter -, Patty a peut-être commis l'erreur de sa vie. Freedom raconte l'histoire de ce trio et capture le climat émotionnel, moral et politique des États-Unis entre 1970 et 2010 avec une incroyable virtuosité" (Note Editeur)

Lire la suite...

jeudi 14 juillet 2011

Stupeur et tremblements par Amélie NOTHOMB

Stupeur_et_tremblements.gif


"Au début des années 1990, la narratrice est embauchée par Yumimoto, une puissante firme japonaise. Elle va découvrir à ses dépens l'implacable rigueur de l'autorité d'entreprise, en même temps que les codes de conduite, incompréhensibles au profane, qui gouvernent la vie sociale au Pays du Soleil Levant. D'erreurs en maladresses et en échecs, commence pour elle, comme dans un mauvais rêve, la descente inexorable dans les degrés de la hiérarchie, jusqu'au rang de surveillante des toilettes, celui de l'humiliation dernière." (Note Editeur)

Lire la suite...

vendredi 27 mai 2011

Sister Carrie par Theodore DREISER

sister_carrie.gif


"Caroline, une jeune femme provinciale, issue d'une famille pauvre, décide de tenter sa chance à Chicago et rêve d’y faire fortune. Mais trouver du travail dans l’Amérique du début du XXe siècle, pour une jeune fille, n’est pas chose facile. Fauchée, elle prend un amant, puis un autre, pouvant lui offrir la vie dont elle rêve. Arrivée à New-York, elle entame une carrière théâtrale qui se révélera triomphale. " (Note Editeur)

Lire la suite...

mercredi 15 décembre 2010

Le mec de la tombe d'à côté par Katarina MAZETTI

Le_mec_de_la_tombe_d_a_cote.gif


"Désirée se rend régulièrement sur la tombe de son mari, qui a eu le mauvais goût de mourir trop jeune. Bibliothécaire et citadine, elle vit dans un appartement tout blanc, très tendance, rempli de livres. Au cimetière, elle croise souvent le mec de la tombe d'à côté, dont l'apparence l'agace autant que le tape-à-l'œil de la stèle qu'il fleurit assidûment. Depuis le décès de sa mère, Benny vit seul à la ferme familiale avec ses vingt-quatre vaches laitières. Il s'en sort comme il peut, avec son bon sens paysan et une sacrée dose d'autodérision. Chaque fois qu'il la rencontre, il est exaspéré par sa voisine de cimetière, son bonnet de feutre et son petit carnet de poésie. Un jour pourtant, un sourire éclate simultanément sur leurs lèvres et ils en restent tous deux éblouis... C'est le début d'une passion dévorante." (Résumé éditeur)

Lire la suite...

mercredi 5 mai 2010

La nuit de l'oracle par Paul AUSTER

la_nuit_de_l_oracle.gif


"Après un long séjour à l'hôpital, l'écrivain Sidney Orr reprend goût à la vie. Mais il est accablé par l'ampleur de ses dettes et par l'angoisse de ne pas retrouver l'inspiration. Un matin, il découvre une nouvelle papeterie au charme irrésistible. Il entre, attiré par un étrange carnet bleu. Le soir même, dans un état second, Sidney commence à écrire dans ce carnet une captivante histoire qui dépasse vite ses espérances. Sans qu'il devine où elle va le conduire, ni que le réel lui réserve les plus dangereuses surprises... " (Note Editeur)

Lire la suite...

jeudi 25 juin 2009

Les gens par Philippe LABRO

les_gens.gif


"Trois destins parallèles s’entrecroisent, trois vies dont le seul point commun est le manque d’amour : celui de la jeune Maria, en Californie, de Caroline, une Parisienne de trente ans, et de Marcus Marcus, redoutable homme de télévision. Construit par séquences, dans une écriture et un rythme qui varient selon les personnages, Les gens est un roman-fresque, une comédie humaine qui dresse le portrait de nos contemporains et jette un regard sensible et plein d’humour sur notre époque."

Lire la suite...

mercredi 18 février 2009

La meilleure part des hommes par Tristan GARCIA

la_meilleure_part_des_hommes.gif


"Dominique Rossi, ancien militant gauchiste, fonde à la fin des années quatre-vingt le premier grand mouvement de lutte et d'émancipation de l'homosexualité en France. Willie est un jeune paumé, écrivain scandaleux à qui certains trouvent du génie. L'un et l'autre s'aiment, se haïssent puis se détruisent sous les yeux de la narratrice et de son amant, intellectuel médiatique, qui passent plus ou moins consciemment à côté de leur époque. Nous assistons avec eux au spectacle d'une haine radicale et absolue entre deux individus, mais aussi à la naissance, joyeuse, et à la fin, malade, d'une période décisive dans l'histoire de la sexualité et de la politique en Occident. Ce conte moral n'est pas une autofiction. C'est l'histoire, que je n'ai pas vécue, d'une communauté et d'une génération déchirées par le Sida, dans des quartiers où je n'ai jamais habité. C'est le récit fidèle de la plupart des trahisons possibles de notre existence, le portrait de la pire part des hommes et - en négatif - de la meilleure." T. G.

Lire la suite...

mardi 29 janvier 2008

Un minuscule inventaire par Jean-Philippe BLONDEL

Photo


"Une paire de boucles d’oreilles, un hamac, un cendrier… le bric-à-brac habituel des vide-greniers. Pour ceux qui achètent, c’est l’occasion d’une trouvaille ou d’un cadeau. Pour ceux qui vendent, comme Antoine, c’est parfois un déchirement inattendu. A 42 ans, alors que sa femme vient de le quitter, il profite d’une brocante pour faire un grand ménage dans sa maison et dans sa vie. Mais voir disparaître un à un ces objets apparemment anodins, c’est aussi dérouler le fil de son existence, avec ses découvertes, ses joies et ses malheurs. Pour Antoine, le moment est alors venu de faire enfin la paix avec ses souvenirs et de se donner les moyens d’un nouveau départ…" (Note éditeur)

Lire la suite...

mercredi 28 novembre 2007

L'élégance du hérisson par Muriel BARBERY

elegance-herisson.jpg


« Je m'appelle Renée, j'ai cinquante-quatre ans et je suis la concierge du 7 rue de Grenelle, un immeuble bourgeois. Je suis veuve, petite, laide, grassouillette, j'ai des oignons aux pieds et, à en croire certains matins auto-incommodants, une haleine de mammouth. Mais surtout, je suis si conforme à l'image que l'on se fait des concierges qu'il ne viendrait à l'idée de personne que je suis plus lettrée que tous ces riches suffisants.
Je m'appelle Paloma, j'ai douze ans, j'habite au 7 rue de Grenelle dans un appartement de riches. Mais depuis très longtemps, je sais que la destination finale, c'est le bocal à poissons, la vacuité et l'ineptie de l'existence adulte. Comment est-ce que je le sais ? Il se trouve que je suis très intelligente. Exceptionnellement intelligente, même. C'est pour ça que j'ai pris ma décision : à la fin de cette année scolaire, le jour de mes treize ans, je me suiciderai. » (Note éditeur)

Lire la suite...

vendredi 24 août 2007

Les Yeux jaunes des crocodiles par Katherine PANCOL

Yeux_jaunes.gif


"Ce roman se passe à paris. Et pourtant on y croise des crocodiles. Ce roman parle des hommes. Et des femmes. Celles que nous sommes, celles que nous voudrions être, celles que nous ne serons jamais, celles que nous deviendrons peut-être. Ce roman est l'histoire d'un mensonge. Mais aussi une histoire d'amours, d'amitiés, de trahisons, d'argent, de rêves. Ce roman est plein de rires et de larmes. Ce roman, c'est la vie." (Note éditeur)

Lire la suite...